TETOUAN
Retour

 Lundi 16 février 2015

Nous sommes toujours au camping de Martil et bien que le but de la journée est la visite de TETOUAN à unE quinzaine de Km,  Nous  irons en bus car il serait trop compliqué de se garer dans cette ville.
Au terminus nous prenons le 36 qui nous dépose dans le centre de Tetouan pour 4 Dh chacun (0,40 €).
Tetouan, grande ville du nord possède l'une des deux plus belle Médina du pays. Pour ceux qui ne savent pas, une Médina est ce que chez nous sont les quartiers historiques ou vielles villes.
A l'office de tourisme nous prenons un guide, JAMEL, qui va nous guider dans le dédale des ruelles ou les voitures ne peuvent pas entrer.
Trois heures de visite dans ces quartiers ou, en ce moment,  ne déambulent que peu de touristes.
Le quartier musulman, le quartier juif, celui des tanneurs, impressionnant car les gens qui travaillent les peaux le font à la main de A à Z... A l'ancienne, dans des conditions extrêmement difficile et pénible. Qui oserait parler ici de pénibilité dans le travail ??.
Nous grimpons au plus haut pour monter sur une terrasse d’où nous découvrons la ville que domine une ruine, un fort Espagnol jamais restauré par les Marocains.
A 13 heures, nous allons dans un restaurant impressionnant de luxe oriental. Bien sur on y mange un couscous au poulet. Sans doutes pas le meilleur de la ville mais copieux.
Pendant notre repas, Jamel se rend à la mosquée pour la prière.
A son retour, nous avons aussi fini et il nous guide vers la sortie de la Médina.
Je me souviens que je devais acheter dans une agence MAROC-TELECOM une carte sim 3G avec une ligne de téléphone mobile locale rechargeable.
A peine ai-je demandé à Jamel si il y avait dans le secteur une agence M.Telecom, qu'il nous fait entrer dans une boutique fourre tout et en quelques mots le marchand nous sort une carte rechargeable emballée d'origine. Quelques manip sur mon smartphone  me voila équipé pour emmètre et recevoir des appels locaux avec une grosse réserve de communications valables un an et me connecter à Internet après rechargement.
Cela nous coute 50 Dh (5 €)
Nous reprenons le chemin à travers la vielle ville.
Une fois sortis, nous laissons Jamel et parcourons les rues de la ville moderne qui n'ont rien d'extraordinaires.
Retour à l'endroit ou le bus nous avait laissé ce matin.
Pas de pluie de la journée et dans la Médina, nous étions protégés du vent.


Cliquez sur les photos pour les agrandir !











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire